jeudi 31 janvier 2013

Sénégal - Jour 7

(cliquer sur les photos pour les agrandir)

Dernier jour à cheval ! Nous ne devons chevaucher aujourd'hui que cette matinée, pour retourner tranquillement au ranch de Ndangane.

Cette petite ballade (3h) sera un résumé condensé de l'ensemble des paysages traversés pendant le séjour : plage, mangrove, tan, savane, forêt.

Si nous n'avons toujours pas eu la chance de croiser une hyène (dont le territoire de chasse est la mangrove), nous apercevrons tout de même quelques traces et même un chacal solitaire au loin. En chemin nous croiserons également une partie du troupeau de zébus de Doudou, dont certains très beaux spécimens.


au revoir Yokam, au revoir ...
Le retour au ranch semble ravir nos montures qui ne se font pas prier pour avancer; une bonne douche bienvenu et un costaud repas plus tard, nous allons faire une rapide balade à pied dans le village de Ndangane pour aller "chez Victorine", couturière talentueuse chez laquelle nous ferons nos premières emplettes "volontaires" du voyage.

L'après-midi passe rapidement, et juste avant la fin de la soirée nous est proposé une village au marché de Yayème. La moitié du groupe part en carriole  pensant (apparemment à tort) que ce sera moins fatiguant qu'à cheval, tandis qu'avec l'autre moitié, nous décidons de repartir avec nos fidèles compagnons équidés.


briques de terre de construction en
train de sécher
Yayème s’avérera un petit village très typique, avec ses femmes accourant de partout pour nous vendre la camelote locale, sa grande place avec un immense baobab en son centre, son église et ses petites maisons moitié en paille, moitié en terre.


Sur le chemin du retour, nous croiserons plusieurs familles Peulh, le plus grand peuple nomade du Sénégal. Doudou nous explique que leurs conditions de vie sont complètement dépendantes de leurs troupeaux qu'ils suivent au gré des pâturages  peu de têtes = conditions de vie précaires et difficiles.

et ce n'est que le début de la saison sèche ...

Quelques galops d'adieu à l'ombre des palmiers et des baobabs au soleil couchant (dont un bout suivis d'un petit troupeau de zébus au galop également !), et nous voilà de retour pour une bonne nuit de sommeil.


Demain, visite !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire